Poème

Confusion

La douleur me ronge, la peine s’allonge,

Est-ce les fantômes de ma vie qui me dérangent ?

Suis-j en train de me questionner sur la vie ?

Je ne saurai le dire, je ne saurai l’exprimer.

J’essaie, non je veux suivre le chemin qui est mien.

Et pourtant, rien n’est facile car tout est fragile,

Peut-être ai-je besoin d’un guide incontestable,

Ou d’une main secourable pour assurer ma survie.

Tout s’embrouille dans ma tête,

Long et sinueux est le chemin de ma quête.

Telle une contradiction, l’espoir me remplit,

Et tel un nuage, la peur m’envahie.

Je cherche mais cependant je ne trouve pas,

Ou plutôt, je trouve ce que je ne cherche pas.

La vie serait-elle un amas de réfutations ?

Ou une multitude d’extrapolations ?

Sur les choses que nous ne saisissons pas,

Et sur les faits que nous ne gérons pas.

On se bat, on se force pour un soupçon de bonheur,

Pour finalement s’accrocher à l’ombre du malheur.

Au lieu donc de chercher le sens de la vie,

 Il serait plus sage de s’y adapter,

Et ainsi, de tirer le meilleur de notre personne et des circonstances.

Diane M. B.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code