Santé Trucs & Astuces

L’ail et la santé

Quelques astuces ingénieuses de l’utilisation de l’ail.

L’ail « commun » (Allium Sativum) est largement cultivé à travers le monde.il s’agit  d’un bulbe utilisé comme condiment et comme remède pour de nombreux maux. L’ail renferme énormément de vertus.

  • L’ail peut guérir un rhume

Il suffit de respirer plusieurs fois par jour de l’ail écrasé ou haché

  • Surdité d’origine rhumatismale

Introduire chaque soir dans les deux oreilles, un tampon de coton imbibé de suc d’ail mélangé à l’huile de karité.

  • Menstruation douloureuse

Prendre 2 à 3 gousses d’ail par jour et 4 à 5 pendant les jours difficiles. L’ail stimule le flux menstruel, il guérit les crampes dues aux règles.

  • Pour protéger les fruits de la putréfaction

Disposer dans le fruitier des bocaux ouverts contenant des gousses d’ail coupées en deux.

  • Pour empêcher un serpent de sortir de son trou

Placer une gousse d’ail à l’orifice.

  • Pour remplacer la colle

Avec une gousse d’ail coupée en deux, frotter les parties à recoller puis les maintenir en place jusqu’à ce que le suc soit sec.

  • La teinture d’ail se prépare avec :
  • 30 à 50 cuillérées à soupe d’ail haché fin
  • Ajouter à ¼ de litre d’alcool à 95° ou Gin                
  • Laisser macérer pendant 10 jours
  • Agiter souvent puis filtrer au moyen d’un linge fin
  • Conserver dans un flacon bien bouché

 A prendre deux fois par jour à raison de 10 à 15 gouttes (30 gouttes au maximum par jour)  par cure discontinues de quelques jours.

Il faut noter que l’abus de toute chose est nuisible, ce n’est pas parce qu’un produit est naturel qu’il est pour autant sans danger ! Nous devons extrêmement être prudents lorsque nous mangeons de l’ail et devons le consommer avec modération.

Consommer de l’ail cru, pourrais nous faire souffrir de  mauvaise haleine, et parfois de brûlures d’estomac, de gaz, de nausées, d’une odeur corporelle parfois fétide et d’un goût piquant persistant dans la bouche. Notez également que ses effets secondaires dépendent de l’équilibre chimique de chaque individu et peuvent donc varier d’une personne à l’autre.

Si vous faites partie d’une de ces catégories, évitez de consommer de l’ail quelle que soit sa forme : 

  • Si vous prenez des médicaments anticoagulants
  • Si vous êtes sous médication
  • Si vous souffrez de problèmes hépatiques                                         
  • Si vous avez l’estomac fragile
  • Si vous êtes enceinte
  • Si vous avez une tension artérielle normale ou basse

En cas de doute quelconques, faire recours à votre médecin !

Emefa Armelle BOSSO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code