Santé

RIEN NE VAUT UN BON SOMMEIL

Nous avons tous vécu une nuit sans sommeil, et les effets se sont fait ressentir le lendemain dans nos comportements, nos humeurs et autres. Imaginez passez toute une semaine, un mois voire des années à avoir un manque de sommeil.

Par définition, le sommeil est un état naturel récurrent de perte de conscience du monde extérieur, accompagné d’une diminution progressive du tonus musculaire, survenant à intervalles réguliers.

Le manque de sommeil ou l’insomnie se définit comme l’incapacité à initier ou à maintenir son sommeil. Ce manque de sommeil s’inscrit dans une grande diversité de troubles où le sommeil est ressenti comme insuffisant ou non réparateur. Du fait de la variabilité inter et intra-individuelle, il est difficile de définir l’insomnie suivants des critères objectifs.

Pour cette raison, des critères subjectifs tels que la difficulté d’endormissement, la durée du sommeil, la continuité du sommeil, le caractère récupérateur du sommeil, etc…  permettent de définir l’insomnie. 

  • Les causes d’un manque de sommeil et les conséquences

Ne pas pouvoir dormir peut être dû à plusieurs facteurs, dont quatre sont majeurs :

  • Le stress
  • L’âge
  • Les changements hormonaux comme la ménopause
  • Les modifications biologiques du rythme de sommeil lié au travail de nuit, au travail posté (changement fréquent des heures de travail), etc.

La liste des causes étant non exhaustives, quels est alors l’impact de ce manque sur notre état de santé ?

Les nuits perturbées ne font pas que nous priver des nombreux bienfaits du sommeil, elles engendrent des conséquences indésirables telles que :

  • La fatigue mentale qui peut entraîner une diminution de la concentration, des troubles de la vigilance, un manque d’énergie, et un risque accru d’accidents de travail ou de la route.
  • Les troubles de l’humeur peuvent affecter la vie sociale et conduire à un état dépressif.
  • La fatigue physique peut être responsable de chutes ou de fractures.
  • Un surpoids dû à une envie excessive de manger
  • Un affaiblissement du système immunitaire pouvant provoquer des infections diverses.
  • Risque de certaines maladies (accidents vasculaires cérébraux, diabète, hypertension artérielle, etc.) lié à la perturbation du métabolisme.

Au-delà de ces conséquences, il faut noter que le manque de sommeil chronique peut engendrer des maladies psychiatriques ; dans la plupart des maladies psychiatriques, l’insomnie est un symptôme présent.

Ne donc pas hésiter à consulter les professionnels de la santé pour avoir l’aide requise, car rien ne vaut un bon sommeil qui de surcroit serait réparateur pour nous.

Miss Kaama

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code